Carnet de route

Escalade - Championnat régional le 11 janvier 2015 à Morez

Sortie :  Escalade - Compétition Morez du 11/01/2015

Le 19/01/2015 par Mathieu Debreu

Une succession de faits marquants et un concours de circonstances ont rendu mémorable la deuxième semaine de l’année 2015.

 

Mardi 06 janvier, voulant participer à la compétition de Morez prévu le 11 janvier, je me suis préoccupé de ma licence FFME… effaré de la non affiliation de la licence CAF pour participer aux compétions et de la politique du club quant au budget compétition. Malgré mon hésitation, j’ai pris ma licence FFME au caf ! L’autre problème survenu résidait en la date limite d’inscription fixée au 05 janvier sur internet car, vous l’aurez compris, tout a commencé le 06 ! Après du mailing et du phoning entre Matthieu Vaïsse-Frédéric Poirier-moi, tout est rentré dans l’ordre. Au passage, nous remercions une nouvelle fois le dévouement de Fred quant à ma participation.

 

Toujours mardi 06, il était 19h50, je suis arrivé à la salle Tschaën pour l’ouvrir en attendant que Matthieu clôture le bilan de l’open édition 2015 dans lequel Berber l’hélicoptère a brillé (cf article en annexe 1). L’open, ayant engendré le renouvellement des blocs, a créé une émulation de grimpe sur résine en salle pour certains… De plus, la double motivation de la séance consistait en l’arrosage de la réalisation de « IEP » par Gaël à Poligny pour son cadeau de Noël ! Tout était réuni pour se faire la peau des doigts et les bras car Patrick se remettant à peine de la gastroentérite, Matthieu encore affaibli par une crève, Gaël ayant encore des genoux en carton et Stéphane récoltant des scoops* sur le caf… donc arrivé en retard à la séance ont tout de même été présents et ont grimpé.

 

*pour plus d’informations se référer auprès du correspondant !

 

Par convention, autour du pot avaient lieues les plus importantes discussions… : rappel du moment où Nathalie a pris Gaël pour un ours rustre à Seynes, les futurs projets comme la semaine en Espagne du 23 février au 1 mars ou un week-end prolongé à Saint-Léger en guise de consolante durant cette période pour les personnes ne pouvant pas partir une semaine, quels compétiteurs représentants du caf à Morez ? Tom parlait d’aller à Crept vendredi 09 avec Stéphane alors que Gaël et moi envisagions du local en périphérie de Lons car la météo était incertaine et on ne savait pas ce que valaient ses genoux ! Moralité, nous avons bien bu à « IEP » et avons noté mon retour en force sur le pan et en compétition…

 

Jeudi 08, dans la journée, j’ai reçu un sms incongru de Matthieu disant qu’il était disponible vendredi après-midi ! Je suis arrivé peu avant 20h à la salle pour ouvrir mon créneau et j’ai discuté avec Marion que je n’avais pas vu depuis un petit moment. Comme d’habitude, j’ai croisé Stéphane qui conduisait son fiston à la séance jeune du jeudi et j’en ai profité pour lui rappeler qu’avec Matthieu et Gaël, nous étions chauds pour grimper à Moirans si la météo et l’état de la falaise le permettaient ou Orno du haut, le cas échéant, où nous étions sûrs de trouver du sec ! Stéphane a pris mes éléments en considération et une nuit pour réfléchir à son programme. Ensuite, alors que je conversais encore avec Marion avant de grimper oui oui, j’ai bien dit avant de grimper, j’ai reçu un sms d’Aurélien me faisant faux bon pour la séance… J’ai enfin pu m’acharner (2ème fois de la semaine) dans certains blocs avec Hervé et Rémi dont un que Yannick m’a flashé ! Au cours de la séance, j’ai convaincu Hervé de venir avec nous malgré ses doutes persistants et Xavier qu’on arriverait à grimper le lendemain après-midi !

 

Vendredi 09, au cours de la matinée, alors que le temps se maintenait (comme la météo l’avait prévue toute la journée initialement), Stéphane m’a confirmé qu’il venait grimper avec nous l’après-midi ! (trop d’incertitudes pour Crept…). Le départ était programmé à 12h20 au traditionnel parking du Lidl pour les 2 Matt et Gaël. Nous avons retrouvé Stéphane et Hervé directement sur place. Ayant jugé en premiers l’état de grimpabilité, Stéphane et Hervé ont affirmé qu’on pouvait grimper à Moirans. On a réussi à grimper sur du caillou sec mais les assureurs étaient sous la pluie…Nous sommes parvenus à faire 2 ou 3 voies chacun malgré la pluie abondante. On retiendra les perfs suivantes : les genoux de Gaël lui permettent de grimpouiller malgré une gêne et des douleurs, l’onglet de la mort dans l’enchaînement à vue de Lolo pour ma part, le vol interdit de Stéphane au départ de « ciel de calcaire » malgré son matériel flambant neuf (baudrierS, dégaines, sac à corde, corde, il a cependant conservé sa vache pourrie…) ainsi que le plantage d’un caillou dans son casque qu’il étrenne depuis la sortie à Saint-Léger !, le non-enchaînement de Matthieu dans la même voie et l’astuce de grand trouvée par Hervé pour shunter le pas de bloc dans «le chien jappe au nez » (pour les petits…faudra faire le pas de bloc !).

 

Stéphane, rattrapé par ses obligations paternelles, nous a quitté précipitamment! Du coup, il a pris le risque de nous laisser une partie de son matériel, notamment corde et dégaines en prétextant que si nous le lui rapportions, il nous offrirait la bière de fin de séance…. Contenu de la profusion des perfs et de l’état de santé de chacun (surtout les Matt), nous avons reporté la précieuse et traditionnelle edelweiss pression de Moirans pour un grog délicieux improvisé chez le Stéphane. Nous ne savions pas encore que nous étions loin d’être au bout de nos surprises…

 

En arrivant synchro avec Béatrice dans sa demeure, elle fut surprise de nous voir tous débarquer chez elle ainsi que son électricien qui n’est autre qu’Hervé !

 

Et là, les choses sérieuses ont commencé :

 

-premier grog originel avec du citron frais ainsi que ses zestes

 

-second grog customisé à la clémentine (pour ceux qui ne connaissent pas, il fallait déjà être là Saint-Léger pour une des raisons vaguement évoquée au-dessus sinon se référer à Simon qui un jour nous pondra le CR…)

 

-3ème run à la pomme du grand-père, 30 ans d’âge, il fallait être là…

 

Le tout était accompagné de spritzbredeles home made fraîchement envoyés en colis par la belle-famille de Stéphane depuis la région de fabrique !

 

En prime, on a eu le droit au pantalon qui scintille et la chemise à scratches (cf photos annexe2). Il ne manquait plus que « hot stuff » en fond sonore… L’ultime bonus fut la découverte de son album dans lequel on l’aperçoit converti, lycéen, bébé et surtout se prenant pour sa mère…

 

Le samedi, j-1 du championnat, malgré les remèdes alcoolisés de la veille, j’ai passé une très mauvaise nuit et une très mauvaise journée à cause de maux de gorge, de fièvre et de grosse fatigue. J’ai longuement hésité à téléphoner à Matthieu pour lui dire que ce serait sans moi ! Après tout le pataquès pour m’inscrire, je n’ai rien dit et j’ai pris sur moi !

 

Jour j, dimanche 11, Matthieu et Berber m’attendaient sur le traditionnel parking du lidl, en effet, le temps de rassembler mes médocs (non alcoolisés cette fois), j’avais 5 minutes de retard. Direction Morez, où nous avons fait escale à Nogna pour attendre le Max venant de Binans ! Malgré les quelques flocons tombés pendant la nuit, nous sommes arrivés à destination. Après avoir joué au flipper pour se garer en créneau juste au pied du gymnase, nous avons extirpé nos sacs depuis la banquette arrière et nous nous sommes présentés au bureau d’inscription !

 

Au pied du mur, on a pu juger, d’après les visages de nos ouvreurs (notre superPat la farce tranquille, Loïc le chef ouvreur, Rich’ le stressé et tous les autres), la difficulté à proposer des voies de qualité dans un temps imparti. Après les démonstrations, il était temps de grimper, enfin ! Car comme vous me connaissez faire de la compétition et en plus de la difficulté, ce n’est pas ma tasse de thé ! La team caf a réussi avec brio les qualifications car sur les 6 compétiteurs, nous étions tous retenus pour les demies finales. En demi-finale, l’écrémage a commencé. En effet, malgré la très belle prestation de Maxence et d’après ma pauvre zipette avant le 4ème clipage, il ne restait que 4 prétendants cafistes en finale. Dans l’attente des résultats, juste avant encore un très long moment d’attente en isolement, un pote de Maxence est venu discuter auprès de nous en questionnant « il y a eu 4 grimpeurs à toper la demi-finale sénior ??? ». Sans hésitation, nous avons tous répondu non ! Seulement 3 : Matthieu Vaïsse, Théo Denier et Nao Monchois ! Après la relecture de Maxence et de son pote, il s’est avéré que j’avais topé… Je me suis alors concerté avec mon concurrent direct pour le lui relater, mais ça ne l’a pas du tout embarrassé, au contraire… Pour la première fois de ma vie de grimpeur, je suis allé m’ennuyer (heureusement que j’ai discuté avec Florent, mis en commun des méthodes avec Soline et Kevin de futurs projets comme « jungle man ») dans la zone confinée de l’isoloir ! Moralité, c’était presque un sans-faute pour les finales, seul Maxence est resté sur le banc !

 

Pendant cette longue période d’attente, j’ai dû accepter la réalité et donc passer après Bertrand… qui lui, même s’il n’en était pas loin, n’a pas topé la demi-finale ! Bertrand a terminé au pied du podium alors que Matthieu a pris la troisième place chez les séniors, Stéphane est monté sur la deuxième marche juste devant notre super ouvreur Pat chez les vétérans ! Pour anecdote, le podium vétéran a tout enchaîné des qualifications à la voie de finale, c’était donc au chrono de les départager… Stéphane serait-il plus dynamique que superPat avec sa cap ? Bilan de la compétition : 3 récompensés sur 6 !!!! Bravo la team caf ! Vous pouvez voir une partie des résultats ci-dessous ainsi que le magnifique podium vétéran (cf annexe 3 et 3’).

 

Ps : merci à Joseph et Hervé d’être passés et de nous encourager !

 

PS’ : petit rappel réunion viva espana vendredi 16-01 à 18h à Sainte Agnès et une fiche d’inscription pour Saint-Léger (en consolante, ce qui ne reste pas pire…) va naître !

CLUB ALPIN FRANCAIS LONS LE SAUNIER
15 AVENUE DU STADE
39000  LONS LE SAUNIER
Contactez-nous
Tél. 03 84 47 69 35
Permanences :
jeudi de 18:30 à 19:30 sauf pendant les vacances scolaires
Agenda