Carnet de route

Week-end escalade Sanetsch - Suisse

Sortie :  Escalade - Sanetsch - Suisse du 06/10/2012

Le 06/10/2012 par Marion Guitteny

Week End du 5-7 octobre

Sanetsch c'est Sanetsch !

 

Vendredi 5 octobre, 19h30, parking du Lidl

J'arrive la dernière, et en retard, mais j'arrive quand même. Je n'ai pas essayé de trouver d'excuses à la dernière minute comme Benj et Sylvain, les estropiés. Le coffre est rempli puisque la tente doits'apporc her du mètre cube ! Personne à la douane, donc l'autoroute suisse sera gratuite. Le trajet passe vite quand on dort. Un fois arrivé au camping et décidé de l'emplacement (herbeux), c'est l'apéro, suivi d'une bonne platrée de pâte-bolo et un gateau au yaourt, made in Vevy. Matthieu a géré. Il a même pensé à tous les petits trucs qu'on oublie facilement comme le produit vaisselle ou les sacs poubelles.

Samedi 6 octobre, 6h55, Sion

Je me demande pourquoi on a décidé de se lever si tôt, il fait encore nuit. Tout ça pour être les premiers dans la voie... Petit déj au Nutella, préparation des sacs, puis on roule 30 minutes pour arriver au parking après le col de Sanetch. L'approche est courte et raide (20-30min). « Yvan » est facile a trouver puisque toutes les voies sont marqués en bas.

Samedi 6 octobre, 10h, col de Sanetsch

Matthieu part dans la première longueur. Le soleil a bien réchauffé la paroi, les goutes d'eau sont crochetantes et le pas de 6c, sur des plats merdic, se passe bien en tire-clou ! Par contre, quand on veut passer à vu, l'équipement n'est pas au top. La 3ème longueur est très sympa, surtout en moul, quand on est pas atteint de Parkinson. C'est une dalle en 6b, avec une fin gazeuse. Je prends la suite en tête, ce qui soulage les épaules. Et ça change encore de style : léger dévers à grosses prises, en 6b. Puis un 5c pour se reposer, et à nouveau un 6b en dalle. Une vire coupe la longueur en deux.
Dans la deuxième partie, les plaquettes changent et la chutte n'est pas conseillée (vire). Les pas me semblent tellement durs que je choisie la voie d'à coté pour rejoindre le relais. C'est au tour de Bertrand de profiter (enfin!) de la grimpe en tête, avec un 6c à bras sympa (petit aparté géologique : une couche d'environ 5m de granite au milieu de deux couches de calcaire, pas courant!). L'avant dernière longueur, cotée 6a+ est une pure merveille ! Encore un bon pas de bloc pour la dernière et on arrive au sommet. Il est à peine 3h, donc on prend le temps de monter 30 à 50m jusqu'au sommet. La vue vaut le coup. On entame la descente et on croise une cordée qui vient d'arriver au sommet de Polaris : « Sanetsch c'est Sanetsch ! », dit la femme avec son accent suisse. Elle nous explique comment redescendre : suivre les kairns et le balisage rouge. Facile. En quelques minutes, grâce au dernier pierrier, on arrive à la voiture.

Samedi 6 octobre, 17h, Sion

Il faut savoir qu'en suisse, les supermarchés ferment à 17h le samedi. Au bout du 4ème magasin, on trouve enfin une boulangerie ouverte. La baguette décongelée est à... 2€40 !! Mais pour éviter de rendre la monnaie en franc suisse, on ne la paye que 2€. Au camping, on commence par des bières pour la récup. Ensuite, on prépare les pâtes et la carbonara sur les réchauds. Comme la casserole d'eau chaude était tombée le matin par défaut de centrage (ça c'est ma version), Matthieu s'applique pour mieu la centrer. C'est alors que la poignée lâche, les pâtes et l'eau se renversent sur la table, l'herbe, le pantalon de Matthieu et les pieds de Bertrand (Aïe les brulures!). On avait vidé le paquet, donc ça sera pâtes aux fines herbes et à la terre, agrémentées de bouts de plastiques, mais c'est très bon ! On décide de faire « Mur d'Argent » le lendemain, voie conseillée par la locale et qui a une étoile dans le topo. Mais pendant la nuit, les gouttes sur la tente nous freinent.

Dimanche 7 octobre, 9h, Sion

On se lève, avec pour certain encore l'espoir de trouver une voie sèche au dessus des nuages. Mais on abandonne vite l'idée, et on repart dans le Jura, où le temps est tout aussi mauvais.

 

Merci :

– au CAF pour le matos
– à mes deux coéquipiers
– et surtout au gentil organisateur de cette sortie !

 
 







CLUB ALPIN FRANCAIS LONS LE SAUNIER
15 AVENUE DU STADE
39000  LONS LE SAUNIER
Contactez-nous
Tél. 03 84 47 69 35
Permanences :
jeudi de 18:30 à 19:30 sauf pendant les vacances scolaires
Agenda